« 1-1-1 », le modèle philanthropique du géant américain Salesforce

11/06/2018

Salesforce, l’un des plus gros éditeurs de logiciels au monde, est un pionnier de l’engagement social de l’entreprise. Dès sa fondation à San Francisco en 1999, Salesforce adopte une approche innovante de la philanthropie : le modèle « 1-1-1» (prononcer : one-one-one).

Traduction : « 1% de notre capital, 1% de nos produits et 1% du temps de nos salariés est donné à des projets philanthropiques » explique Marc-André Rainon, DRH France de Salesforce, dans cette interview vidéo accordée à Mediatico lors des derniers Ateliers de la finance responsable de la société de conseil Axylia.

Le modèle «1-1-1» a un intérêt pour la société, mais aussi pour l’entreprise :  Salesforce compte en effet sur la philanthropie pour attirer et motiver ses employés. Rien qu’en France, 12.000 heures du temps des salariés a ainsi été offert pour soutenir des projets associatifs. Parmi eux, figure par exemple l’initiative Paris Code, qui propose une formation aux métiers numériques aux jeunes en décrochage scolaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.