Pourquoi la bioéconomie a besoin d’être davantage reconnue

06/12/2017

Depuis janvier 2017, le gouvernement élabore une stratégie bioéconomie pour la France. En clair, l’Etat souhaite promouvoir et accompagner la production et la valorisation des ressources renouvelables d’origine organique (appelées biomasses), explique Julien Dugué dans cette interview vidéo accordée à Mediatico, alors qu’il était chargé de mission bioéconomie et bioproduits au sein du ministère de l’Agriculture, lors du premier forum BioRESP, organisé avec AgroParisTech à Paris.

La bioéconomie représente en effet une sérieuse voie d’avenir, surtout à l’heure où l’économie circulaire a le vent en poupe. Elle est conçue comme un écosystème circulaire, dans lequel certains produits vont remplacer ceux élaborés jusqu’alors avec des ressources fossiles, comme le pétrole ou le charbon. Elle nécessite toutefois d’être davantage reconnue pour que la filière se développe et que ses acteurs soient financièrement gagnants, souligne Julien Dugué. Une mission que s’est donné le gouvernement français, dans la droite ligne de la stratégie pour la bioéconomie décidée à l’échelle de l’Union européenne.

Pour aller plus loin :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*