La bioéconomie aussi doit être compétitive

19/10/2017

A l’heure où les experts climatiques s’alarment, il devient urgent de trouver de nouveaux processus économiques et des produits innovants issus des biomasses (des ressources organiques renouvelables) pour assurer le développement de nos sociétés. En la matière, « nous avons un siècle de retard », affirme Yvon Le Hénaff, directeur général de la plateforme ARD (Agro-industrie Recherches et Développements), interviewé par Mediatico lors du premier forum BioRESP organisé avec AgroParisTech.

La bioéconomie est là pour répondre à cette prise de conscience, mais les produits qui en sont issus doivent impérativement comporter une valeur essentielle : la compétitivité. « Dans l’industrie cosmétique, par exemple, nous démarrons par des produits à haute valeur ajoutée », explique Yvon Le Hénaff dans cette vidéo. Il souligne également que, pour que la transition se fasse dans les meilleures conditions, le grand public doit aussi être sensibilisé à ces questions.

 

Pour aller plus loin :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*