Singa : « Mieux accueillir les réfugiés, pour mieux les intégrer »

05/02/2018

« Si l’on accueille mieux, l’intégration se passera mieux », supposaient les cofondateurs de Singa lors de la création de cette association en 2012. Assurément, le chemin est encore long : « Quand on allume la télé, le mot réfugié est souvent connoté très négativement », reconnaît Alice Barbe, directrice exécutive de Singa, dans ce témoignage vidéo recueilli lors du 10ème Forum Mondial Convergences. Pourtant, le temps leur donne raison et Singa a déjà essaimé dans 6 pays à l’international.

Pour encourager les interactions entre les citoyens du pays d’accueil et les personnes réfugiées tout en valorisant leur contribution à la société, Singa a mis en place plusieurs initiatives. Un accompagnement, par exemple, dans la construction de projets digitaux, artistiques et culturels, avec un incubateur pour favoriser l’entrepreneuriat. Mais aussi une plateforme web nommée CALM [Comme à la maison], copiée sur le modèle d’Airbnb mais gratuite, qui permet un accueil temporaire des réfugiés chez des particuliers. Une façon très concrète de mieux accueillir, pour mieux intégrer les réfugiés.

Pour aller plus loin :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.