Épargne salariale : les particuliers détiennent un quart du marché de l’ISR

27/06/2016

L’investissement responsable pèse désormais 750 milliards d’euros en France, affirment ensemble le Forum pour l’Investissement Responsable (FIR) et le centre de recherche Novethic, spécialisé sur l’investissement socialement responsable (ISR), qui viennent de publier conjointement les chiffres-clés du secteur pour l’année 2015. Clairement portée par les assureurs, la croissance du marché s’accélère, relève Frédéric Vuillod, fondateur de Mediatico, dans cette chronique ISR sur BFM Business : les volumes de l’investissement responsable progressent en effet de 29% sur un an, après une progression de 25% l’année précédente.

 

Distinguant « l’ISR de conviction », les investissements à « impact significatif » et ceux à « impact limité », Frédéric Vuillod énumère dans cette vidéo plusieurs des acteurs engagés dans l’ISR de conviction : Generali, Mirova, Agicam, Ecofi, Federis, La Française, Sycomore… Il relève également que 77% des investisseurs de conviction sont des investisseurs institutionnels, les 23% restants étant des particuliers.

 

Ces épargnants individuels ont investi pas moins de 12 milliards d’euros dans l’ISR de conviction, pour moitié au travers d’instruments de gestion collective comme les fonds communs de placement (FCP), et pour l’autre moitié – soit 6 milliards d’euros – au travers de l’épargne salariale. Selon l’Association française de gestion (AFG),  l’épargne salariale globale pesant 22 milliards d’euros, 25% de l’épargne salariale en France est donc investie dans l’ISR de conviction, le plus exigeant.

 

Pour aller plus loin :

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*