Face aux pratiques collaboratives, la Maif fait le pari de l’hybridation

07/09/2017

Thomas Ollivier en est convaincu : les nouveaux usages induits par l’économie collaborative sont en train de reconfigurer les « business models » de nos sociétés. Responsable des questions d’économie collaborative et de pratiques émergentes à la Maif, Thomas Ollivier et son équipe travaillent donc sur la question de l’hybridation entre des grands groupes et des start-up, explique-t-il dans cette interview accordée à Mediatico lors du OuiShare Fest 2017.

Par exemple, la Maif est partenaire du réseau Mutinerie Coworking et du site de jobbing Needelp, avec lesquels l’assureur travaille à une offre d’assurance pour protéger les freelances et les indépendants. L’hybridation, pour Thomas Ollivier, permet d’apporter des solutions aux nouveaux usages, aux pratiques émergentes, mais également de faire évoluer le cœur de métier de la Maif et ainsi faire de l’assurance autrement.

Pour aller plus loin :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*