Food de Rue : la cuisine de rue, un outil d’insertion pour les femmes

28/02/2017


Parce que 25% des femmes qui vivent dans les quartiers prioritaires sont en situation de pauvreté, l’association Food de Rue a décidé de travailler à leur inclusion économique au travers d’un moyen simple et facile d’accès : la cuisine de rue, avec un triporteur comme outil de travail. Agathe Cousin, co-fondatrice de la structure, détaille dans cette interview vidéo accordée à Mediatico les deux volets – social et économique – de son action.

 

« Food de Rue, c’est un chantier d’insertion, un incubateur culinaire qui permet de former des femmes aux métiers de la restauration (gestes, postures, normes d’hygiène), explique-t-elle. Mais c’est aussi une coopérative d’activité qui permet aux femmes passées par le chantier d’insertion de créer leur propre petite entreprise de cuisine de rue et de se lancer avec un triporteur électrique. »

 

Hébergée aux Grands Voisins*, à Paris, l’association a bénéficié de conditions idéales pour se lancer : un faible loyer et un entourage de choix. Grâce à d’autres associations voisines, comme Biocycle qui récupère des fruits et légumes invendus, Food de Rue fournit par exemple des repas à prix modique aux travailleurs migrants ou aux personnes en situation de précarité présentes sur le site des Grands Voisins. Elle organise aussi des ateliers de cuisine, à partir des compétences des salariés du chantier d’insertion, avec toujours le même mot d’ordre : « L’alimentation est une des principales clés pour s’ouvrir au monde, à l’autre et à la différence ».

 

Pour aller plus loin

 

* Retrouvez Food2Rue aux Grands Voisins, au rez-de-chaussée du bâtiment Robin

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*