Investissement responsable : Novethic abandonne le label ISR

30/03/2016

Surprise à la cérémonie des 15 ans de Novethic : la filiale de la Caisse des Dépôts, principal centre de recherche sur l’ISR en France, a annoncé jeudi dernier qu’elle abandonnait son activité de labellisation des placements financiers ISR, dont elle était pourtant devenue une référence depuis son lancement en 2009, indique Frédéric Vuillod, fondateur de Mediatico, dans sa chronique ISR sur BFM Business.

 

Revenant sur les raisons de ce choix stratégique et sur les nouveaux enjeux pour Novethic, Frédéric Vuillod pointe notamment dans cette vidéo la question de la transparence des fonds d’investissement socialement responsable (ISR), mais aussi la naissance du label ISR public mis en place par Bercy, ainsi que les nouveaux champs à défricher pour Novethic que sont le financement de la transition énergétique et des éco-secteurs. A ce titre, Novethic devient auditeur du label TEEC du ministère de l’Environnement.

 

Le marché français de l’ISR est entré dans une phase de maturation, note Frédéric Vuillod, évoquant la croissance continue du marché, l’exigence croissante des clients, l’état d’esprit des gérants ISR, ainsi que le dernier classement des grandes sociétés de gestion ISR : BNP Paribas (12 Md€ en ISR), Mirova (6Md€) et Allianz GI (4 Md€), suivis par OFI AM, Ecofi et Humanis notamment.

 

L’investissement responsable entre désormais « dans le temps de la preuve », indique pour sa part Anne-Catherine Husson-Traoré, directrice générale de Novethic, dans sa lettre spécialisée « L’Essentiel de l’ISR ». A présent, les gérants ISR vont en effet devoir prouver à leurs clients que leur sélection de valeurs crée bien de la valeur économique, sociale et environnementale.

 

Pour aller plus loin :

 

* Chronique du 22 mars 2016, sur BFM Business.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*