Reportage : l’Agence du Don en Nature transforme le don en véritable écosystème

09/02/2016


Lutter contre l’exclusion sociale, tout en refusant de détruire des produits invendus : c’est le pari quotidien de l’Agence du Don en Nature (ADN), une association à but non lucratif, à la croisée de deux mondes : celui de l’entreprise et celui des associations de solidarité. C’est ce que montre ce reportage exclusif de la rédaction de Mediatico, qui plonge au coeur des actions quotidiennes menées par l’Agence du Don en Nature auprès des enfants en difficulté, des structures d’accompagnement social et des salariés bénévoles au sein des plus grandes entreprises.

 

Créée en 2008 sous l’impulsion de Jacques-Etienne de T’Serclaes, administrateur d’entreprises indépendant et ancien directeur général d’Euromarché, l’Agence du Don en Nature naît de deux chiffres qui s’entrechoquent : plus de 8 millions de personnes vivent en France sous le seuil de pauvreté, tandis que les entreprises y détruisent 600 millions d’euros de produits non-alimentaires chaque année. Vêtements, jouets, électroménager, produits d’hygiène ou de beauté… Comment ne pas faire le lien entre les besoins sociaux et cette richesse perdue des entreprises, qui brûlent leurs stocks ou les envoient à la décharge ?

 

Au fil des ans, ADN constitue son réseau : des entreprises donatrices d’un côté, des associations bénéficiaires de l’autre. Sous l’impulsion de sa directrice générale, Stéphanie Goujon, l’Agence du Don en Nature crée une plateforme internet en guise de vitrine, se dote d’un entrepôt de stockage, accompagne les associations sur leur modèle économique. Elle mobilise aussi les entreprises au-delà de l’offre de produits, en sollicitant leurs collaborateurs pour des missions de mécénat de compétences.

 

Avec ce reportage, Mediatico montre de l’intérieur comment l’Agence du Don en Nature a construit son business model. A cheval entre le mécénat d’entreprise et l’univers caritatif, ADN mobilise 110 entreprises mécènes, récolte 27 millions d’euros par an de produits non-alimentaires invendus, qu’elle redistribue à près de 700 associations et à leurs 750.000 bénéficiaires. Sans solliciter de subventions mais faisant preuve d’innovation sociale, l’Agence du Don en Nature est parvenue à faire du don un véritable écosystème, au service de l’intérêt général.

 

 

Pour aller plus loin :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>