Marie Trellu-Kane : Le service civique inventé par UnisCité doit pouvoir toucher 850.000 jeunes par an

11/01/2017


Permettre aux jeunes de « faire l’expérience de la mixité et de la diversité en faisant ensemble des choses pour les autres », c’est l’ambition d’UnisCité depuis plus de 20 ans. L’action de l’association a même inspiré le service civique, comme nous le rappelle Marie Trellu-Kane, sa co-fondatrice, dans cette interview vidéo accordée à Mediatico lors de la soirée de présentation des nouveaux Fellows Ashoka, le premier réseau mondial d’entrepreneurs sociaux.

 

Marie Trellu-Kane se félicite de la généralisation du service civique – en 2015, 50.000 jeunes ont été mobilisés – mais aussi de l’impact pour les jeunes spécifiquement accompagnés par UnisCité : « 82% des jeunes sont en emploi ou en formation 6 mois après leur service civique et au moins 1 jeune sur 2 qui ne s’engageait pas avant, s’engage après ». Un succès pour l’association financée à 60% par l’Etat, qui a su aussi développer une filiale – Solidarité Entreprises – pour mobiliser les salariés des entreprises. Mais le travail n’est pas terminé, l’objectif d’UnisCité étant de toucher un jour chacun des 850.000 jeunes d’une classe d’âge !

 

Pour aller plus loin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*