La Ruche Qui Dit Oui, la dynamique collaborative qui disrupte le système agroalimentaire

02/01/2017

800 « ruches » en France et en Europe, 100.000 consommateurs réguliers, plus de 4.000 producteurs : en six ans, La Ruche qui dit Oui a bien grandi. Cette plateforme de circuits courts en ligne, qui permet de créer des communautés pour acheter directement auprès de producteurs locaux, nage en pleine économie collaborative.

 

« La dynamique collaborative est une réponse au système agroalimentaire actuel », rappelle Marc-David Choukroun, son co-fondateur, dans cette interview vidéo accordée à Mediatico lors du dernier OuiShare Fest, le festival européen de l’économie collaborative. « Mais elle demande beaucoup d’efforts au consommateur, qui n’est pas toujours prêt à les consentir. » La commande en ligne ou le retrait en point relais sont un frein au développement du modèle au-delà des connaisseurs de la première heure.

 

Pour toucher un plus large public, la forte demande de produits locaux ne suffit pas. Les systèmes de circuits courts en ligne devront, demain, encourager l’agriculture urbaine, et permettre aux consommateurs de se fournir de manière plus simple et rapide. L’optimisation de la technologie est probablement une des clés de leur développement.

 

Pour aller plus loin :

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*