Crowdfunding : WeDoGood rénove sa plateforme de royalties « pour faire le bien »

15/12/2016


L’objectif est simplissime : rien de moins que « faire le bien », déclare Adrien Dehelly, cofondateur de la plateforme de financement participatif WeDoGood, dans cette intervention publique filmée lors des dernières Assises du crowdfunding, à Paris. Et ça marche : la plateforme internet, qui fait peau neuve en cette fin d’année, compte à ce jour 1.400 investisseurs, dont 12% réinvestissent régulièrement, et ambitionne de toucher 100.000 investisseurs d’ici à 2020. « On ne finance que des porteurs de projet qui veulent avoir un impact positif sur la société ou sur l’environnement», argumente Adrien Dehelly dans cette vidéo.

 

La particularité de la plateforme est son mode de financement, basé sur les royalties : ce fonctionnement permet aux porteurs de projet d’être indépendants et de partager les risques. « Les entrepreneurs s’engagent à verser, pendant une durée limitée, un pourcentage de leur chiffre d’affaires, détaille Adrien Dehelly dans cette vidéo, cela revient à faire du capital sans céder d’action ». Ainsi, la startup nantaise Naoden, qui produit de l’électricité et de la chaleur à partir de déchets de bois, a par exemple levé 90.000 euros pour réaliser sa phase d’amorçage et préparer sa commercialisation. Un succès qui en appelle d’autres.

 

Pour aller plus loin

Commentaires

  1. Un concept et une forme de rémunération intéressants, une niche dans l’univers du crowdfunding.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*