3 questions à Lise Faron, responsable des questions liées au droit au séjour, La Cimade

Q : Quel regard portez-vous sur les quotas d’immigration professionnelle que veut instaurer le gouvernement ?

L. F. : La Cimade est très opposée à la notion de quotas, car ils reflètent une volonté restrictive et utilitariste de l’immigration : il s’agit d’aller chercher les personnes dont on a besoin pour combler les trous du marché de l’emploi en France. Depuis 2008, il existe une liste de métiers . . .

Pour profiter pleinement de l'ensemble de nos contenus, abonnez-vous.
En vous abonnant, vous intégrez une communauté qui redonne du sens à l'économie et vous aidez Mediatico à assurer son indépendance éditoriale et son développement. D'avance, merci !