Le cabinet de conseil Carbone 4, spécialisé dans la stratégie carbone, accompagne les entreprises, mais aussi des collectivités et des institutions, dans leur transition énergétique et dans leur adaptation aux changements climatiques. Son ambition : entrer dans une économie bas carbone, résiliante aux conséquences directes du changement climatique.

Pourtant des entreprises sont encore réticentes et peu soucieuses de leur impact climatique. « Depuis la Cop21, et encore plus avec les événements climatiques de cet été, le sujet climatique est vraiment mieux perçu par les entreprises comme un sujet stratégique et non plus seulement un sujet règlementaire », affirme Juliette Decq, manager chez Carbone 4, « mais les efforts à faire sont encore énormes ».

A l’automne dernier, les Nations Unies alertaient déjà sur l’insuffisance des efforts pour contenir le réchauffement climatique sous la barre des 2 degrés d’ici à 2050. L’été 2018 a renforcé les craintes : il n’était qu’un avant-goût des conséquences à venir du réchauffement climatique. « Les efforts ne sont pas suffisants pour respecter cette trajectoire », confie la manager de Carbone 4, mais pas question d’abandonner le combat : « Je préfère me battre pour maintenir un monde à plus 2 ou 3 degrés, car si rien n’est fait, c’est un monde à 5 ou 6 degrés de plus qui nous attend ».