Offrir une somme d’argent aux plus pauvres pour les aider à vivre plus libres ? C’est l’idée qu’est venu défendre Chris Hughes, co-fondateur de Facebook, lors d’une conférence publique organisée fin février à Paris par le Mouvement français pour un revenu de base (MFRB), afin de mieux éclairer l’opinion publique sur la question. « Tout le monde doit pouvoir faire des choix, des erreurs, connaître le succès et créer son propre destin », déclare l’entrepreneur dans cette vidéo de Mediatico.

Pour Chris Hughes, la clé de la liberté, c’est l’argent. Evoquant son engagement auprès de l’ONG Give Directly, qui mène des expérimentations notamment au Kenya, où des sommes de 1.000 dollars sont attribuées à des groupes-tests, il constate les effets positifs d’un revenu de base sur la vie de ces personnes et leur capacité à faire des choix de gestion, loin du cliché de l’assistanat que véhiculent certains opposants au revenu universel.

 



Pour aller plus loin