Face à l’enjeu climatique, le groupe de distribution Carrefour a développé une stratégie sur plusieurs axes et depuis plusieurs années, explique Jérôme Bédier, directeur général délégué du Groupe Carrefour, dans cette interview vidéo réalisée par Mediatico en marge de la conférence « Alimentation et climat », organisée par Carrefour et le Groupe Avril début octobre à Paris, à quelques semaines de l’ouverture de la COP21.

 

Action sur l’anti-gaspillage avec les Banques alimentaires, démarche d’économie circulaire avec production de méthane destiné aux camions de livraison, développement plus des filières qualité depuis 20 ans fondées sur l’agro-écologie, « avec à chaque fois des gains en CO2 », souligne Jérôme Bédier.

 

Mais les solutions qui marchent sont avant tout les solutions partagées, indique-t-il encore. Les clients ont ainsi leur rôle à jouer, autant que les fournisseurs. A condition toutefois que ces solutions soient économiquement viables, sans générer de surcoût trop important et sans être déconnectées des prix de marché. Chez Carrefour, le pragmatisme prévaut.

 

Pour aller plus loin :