Pour la 9e édition du Forum mondial Convergences, son président Frédéric Roussel s’est permis une petite fantaisie : dresser en 10 minutes le bilan de 10 ans de transformation du monde. Un tour de force ! Celui qui est aussi co-fondateur de l’ONG Acted a d’abord cité comme facteur-clé du changement l’émergence d’une conscience globale à l’échelle de la planète : « On l’a vu avec la COP21 et l’Agenda 2030 », a-t-il souligné, expliquant que les opinions publiques ont compris que la fin de la pauvreté et la finitude de la planète sont une seule et même problématique.

 

Il a également cité, comme phénomène global, la révolution numérique avec des conséquences certes positives, mais se traduisant aussi par le risque majeur de voir captée par quelques uns la valeur ajoutée ainsi créée, ce qui laisse planer une menace réelle sur l’économie mondiale. Enfin, il a évoqué le rôle que jouent désormais les villes et le territoires dans le traitement des problèmes et la recherche de solutions. A ce titre, il a rappelé que villes et territoires étaient incarnées avant tout par ses habitants, et qu’il leur revenait de se saisir des solutions.

 

Pour aller plus loin :