Cette COP est différente des précédentes pour plusieurs raisons, qui portent à l’optimisme : un constat clair, des objectifs précis à discuter, un engagement multipartite d’acteurs aussi divers que des Etats, des territoires, des villes, des entreprises et des ONG… explique Gilles Vermot-Desroches, directeur du Développement durable de Schneider Electric, dans cette vidéo tournée au Grand Palais par Mediatico, en partenariat avec Les Echos.

 

Toutefois, les questions à régler restent légion : « Qui va payer ? », interroge-t-il à plusieurs reprise dans cette vidéo. Mais aussi comment s’organiser ? Et comment nous adapter demain au dérèglement climatique ? La réponse, selon, lui, est à la fois dans l’innovation industrielle, financière et territoriale dont nous saurons faire preuve… et dans la capacité des ministres, cette semaine, à prendre efficacement le relais des chefs d’Etat, durant cette seconde phase des négociations.

 

Pour aller plus loin :