Mobilité durable, véhicules électriques à prix abordable, engagement des salariés qui deviennent chauffeurs volontaires le temps de la COP21… L’engagement de l’Alliance Renault Nissan à l’égard du dérèglement climatique remonte au moins à 2007, avec le lancement de programmes d’investissement dans la voiture électrique, affirme Claire Martin, directrice de la responsabilité sociétale du groupe, dans cette interview réalisée au Grand Palais par Mediatico, en partenariat avec Les Echos.

 

Concrètement, la Renault Zoe et la Nissan Leaf, toutes deux en démonstration au Grand Palais, sont deux solutions de mobilité durable au quotidien, grâce auxquelles « chacun peut désormais apporter de la mobilité électrique chez soi », ajoute Claire Martin, qui indique dans cette vidéo les différentes raisons et formes d’engagement, tant de l’entreprise que de ses collaborateurs, à l’égard du dérèglement climatique.

 

Pour aller plus loin :