L’idée d’un fonds vert pour le climat ferait-il école ? Devant l’urgence de mobiliser de nouveaux financements pour favoriser le développement ou les circuits d’économie sociale et solidaire dans les pays du Sud, le Crédit Coopératif a décidé d’innover, nous apprend Jean-Louis Bancel, président du Crédit Coopératif, dans cette vidéo réalisée par Mediatico, en partenariat avec L’Express et PlacetoB, lors du Forum Convergences 2015.

 

Croyez-le ou non, le Crédit Coopératif a en effet décidé de s’auto-taxer depuis quatre ans pour financer la solidarité et le développement ! La banque a ainsi mis en place un dispositif de « change solidaire », par lequel elle ponctionne une part de ses propres revenus tirés de ses activités de change sur les marchés financiers, afin de les redistribuer aux ONG de développement, explique dans cette vidéo Jean-Louis Bancel.

 

Le Crédit Coopératif a également mis en place un fonds dénommé CoopMed, destiné à lever des fonds pour financer le développement de l’économie sociale et solidaire (ESS) dans les pays du Sud de la Méditerranée ! Une initiative qui mériterait de faire école dans les milieux financiers, à l’heure où les besoins de financement sont chaque jour plus urgents face à la triple crise sociale, économique et climatique.



 

Pour aller plus loin :