Heureusement, la France n’est pas les Etats-Unis ! Président de Embix, spécialiste de l’expertise énergétique de projets locaux comme les éco-quartiers, Eric L’Helguen s’est voulu résolument optimiste lors des dernières rencontres parlementaires de l’énergie. Selon lui, les Etats-unis sont en situation d’urgence énergétique. Les smart grids n’y sont plus une option, mais un passage obligé. A l’inverse, la France dispose d’atouts multiples, qu’il lui faut adapter à présent à la transition énergétique.

 

De quels atouts dispose la France, demandez-vous ? Ils sont légion selon Eric L’Helguen : « Nous avons des champions des énergies renouvelables, des champions de l’effacement, des champions du numérique, des champions des réseaux de chaleur, on sait construire des immeubles à très basse consommation d’énergie, et même à énergie positive… On vient du monde entier voir les Français », déclame-t-il !

 

Saluant encore la qualité du mix énergétique français et les investissements passés parfaitement adéquats, ils n’exprime qu’un seul regret : « Tous ces champions se parlent peu ». Pour qu’ils se développent, il leur manquait un terrain favorable. La loi de transition énergétique rebat une partie des cartes du secteur. Sauront-ils en profiter pour se mettre en ordre de bataille et apporter des services encore meilleurs aux usagers ? A suivre…

 

Pour aller plus loin :