Comment un investisseur, a fortiori le petit épargnant, peut-il s’assurer qu’une entreprise mène une politique d’achats responsable ? Comment cette entreprise elle-même peut-elle savoir si le fournisseur de son fournisseur respecte correctement les droits sociaux de ses employés ? Réponse de Jean-Philippe Rouchon, chargé de mission à l’ERAFP, dans cette vidéo : grâce aux agences de notation extra-financière, dont les analystes évaluent les entreprises sur leurs enjeux environnementaux, sociaux et de gouvernance, dits « enjeux ESG ».

 

L’analyse ESG est à la base du principe de l’investissement socialement responsable (ISR), rappelle Jean-Philippe Rouchon. Cette analyse permet, par exemple, d’évaluer si l’entreprise a bien évalué l’importance de la question des achats responsables, ou si elle souhaite progresser en la matière en se fixant des objectifs contraignants, mesurés par des indicateurs déterminés à l’avance. Un éclairage délivré à l’occasion de la Semaine 2014 de l’investissement socialement responsable (ISR), lors d’une table ronde organisée par l’association « Ethique et Investissement », en partenariat avec le Master « Economie solidaire et logiques de marché » de l’Institut Catholique de Paris – Faculté de sciences sociales et économiques.

 

Pour aller plus loin :

En savoir plus sur la démarche ISR de l’ERAFP

– Mieux connaître l’association Ethique et Investissement

– Découvrir le Master « Economie solidaire et logiques de marché » de l’ICP