Alors que démarre cette semaine à Paris le OuiShare Fest 2015, le festival de l’économie collaborative, « la consommation collaborative n’est que la face émergée de l’iceberg », affirme Flore Berlingen, co-fondatrice du mouvement OuiShare, à Mediatico. Sous la glace, il faut en effet désormais compter avec le puissant effet de levier que constitue le financement participatif, sans oublier « la production contributive » avec le mouvement des « Makers », qui partagent des plans pour fabriquer eux-mêmes leurs objets dans des « fablabs ».

 

 

Financement, production, distribution, consommation… L’économie collaborative est donc en plein essor et semble loin d’être un phénomène éphémère. Soutenue par le développement des outils numériques qui favorisent les échanges de pair-à-pair, elle imprègne désormais toutes les grandes phases des circuits économiques traditionnels, explique Flore Berlingen dans cette vidéo.

 

 

Venue à la rencontre des Parisiens lors d’un « UP Café », organisé le 13 mai 2015 par le Groupe SOS dans les locaux de La Ruche, un espace de travail collaboratif dédié aux entrepreneurs sociaux, Flore Berlingen a aussi expliqué en quoi l’économie collaborative transformait déjà peu à peu notre système économique : le partage de voitures avec BlaBlaCar, ou d’appartements avec AirBnB, ont une influence certaine sur les acteurs traditionnels de la mobilité ou de l’hébergement, qui doivent nécessairement s’adapter pour ne pas disparaître.

 

Pour aller plus loin :