En publiant l’édition 2013 de son traditionnel baromètre sur l’épargne solidaire, l’association Finansol a aussi brossé cette année le tout premier portrait type de l’épargnant solidaire en France : c’est généralement un homme (sauf chez les moins de 30 ans), âgé de 46 ans en moyenne et il a investi 4.306 euros en placements solidaires. Un type de placement qu’il convient de distinguer de l’investissement socialement responsable (ISR). L’investissement socialement responsable consiste en effet le plus souvent à investir dans des entreprises cotées en bourse, qui comptent parmi les plus vertueuses de leur secteur du point de vue du développement durable.

 

L’épargne solidaire, quant à elle, relève davantage d’un investissement « coup de coeur », dans des entreprises sociales non cotées ou dans des associations socialement utiles sur leur territoire. Finansol nous apprend, dans son dernier baromètre, que l’épargne solidaire représente désormais 6 milliards d’euros d’encours (+28% sur un an) placés sur différents produits d’épargne : des livrets bancaires de partage, des plans d’épargne entreprise solidaires, des participation directes au capital d’entreprises sociales… Ces 6 milliards d’euros d’encours ont permis de financer l’an dernier 1 milliard d’euros de projets à forte utilité sociale ou environnementale.

 

Retrouvez l’analyse de Mediatico sur le baromètre de Finansol dans la vidéo ci-dessus.

 

Pour aller plus loin :