Hier tournés exclusivement vers le sort des salariés, les syndicats s’ouvrent de plus en plus aux problématiques touchant à la responsabilité sociétale des entreprises (RSE), explique Véronique Discours-Buhot, ancienne directrice RSE du Groupe Carrefour et aujourd’hui dirigeante du cabinet VDB Conseil, dans cette vidéo. Lors de la crise Spectrum de 2005 au Bangladesh, qui a frappé Carrefour de plein fouet, elle raconte comment les syndicats se sont rendus sur place, avec la direction du groupe, pour juger sur pièces et découvrir les conditions de travail de leurs sous-traitants.

 

Véronique Discours-Buhot explique aussi comment elle a convaincu ses syndicats de l’époque à collaborer avec les principaux concurrents que sont Wall Mart, Tesco et Migro, sur la question de la RSE. Car être bon élève en respectant les droits de l’homme est non seulement coûteux, mais promet d’être un échec cuisant si l’on est tout seul à être vertueux. Les concurrents resteraient moins chers et rafleraient toutes les parts de marché, explique-t-elle à l’occasion d’une table ronde, organisée durant la Semaine 2014 de l’investissement socialement responsable (ISR) par l’association « Ethique et Investissement », en partenariat avec le Master « Economie solidaire et logiques de marché » de l’Institut Catholique de Paris – Faculté de sciences sociales et économiques.

 

Pour aller plus loin :

En savoir plus sur la politique RSE du Groupe Carrefour

– Mieux connaître l’association Ethique et Investissement

– Découvrir le Master « Economie solidaire et logiques de marché » de l’ICP