Pierre Forestier, responsable de la division changement climatique à l’AFD, analyse les quatre défis de la « finance climat », dans cette vidéo réalisée par Mediatico au Forum Convergences 2015, en partenariat avec l’Express et Place To B.

 

Et il y a de quoi faire ! La finance climat doit d’abord permettre de lutter contre les effets du changement climatique, en accompagnant les pays les plus pauvres et les plus vulnérables, déjà affectés. Elle vise aussi à accompagner et déployer de nouvelles politiques, plus bénéfiques au climat.

 

Cette finance climat, pour être efficace, va devoir rediriger davantage d’investissements publics et privés, alors même qu’il n’existe pas de malus pour inciter à faire un choix plus écologique. Et surtout, elle devra à la hauteur de l’enjeu : « il faut faire ça vite et à l’échelle », conclut Pierre Forestier. Agissons dès maintenant : les effets du changement climatique sont déjà visibles.

 

Pour aller plus loin :