Citoyens, associations, entreprises : tous mobilisés pour l’emploi, car c’est là que réside la fragilité numéro 1 des territoires. C’est l’un des enseignements-clés de l’étude publiée par Le Rameau, explique Laurence Weber, Directrice générale du Rameau, dans cette interview vidéo accordée à Mediatico pendant la Conférence « mécénat et territoires », organisée à Paris par Génération 2 Conseil et Koeo.

 

Laboratoire de recherche appliquée à la co-construction du bien commun, Le Rameau a déployé le programme PHARE et a interrogé ces trois types d’acteurs, pour leur demander comment répondre à la fragilité des territoires. Tous n’ont pas toujours les mêmes priorités, mais 69% des citoyens estiment par exemple que les associations et les entreprises devraient davantage travailler main dans la main, pour construire de nouvelles solutions.

 

 

Pour aller plus loin