Nike attaqué en justice en 2002 par un client estimant que les pratiques de la marque ne correspondent pas à ses valeurs, Auchan poursuivi en France pour son process d’achats au Rana Plaza, Samsung également mis en cause en France… Oui, les engagements des entreprises, même s’ils émanent de chartes éthiques ou de codes de conduite volontaires, peuvent emmener l’entreprise au tribunal, rappelle Yann Queinnec, directeur général du cabinet Affectio Mutandi, dans cette vidéo.

 

Dans l’affaire du Rana Plaza, au Bangladesh, Affectio Mutandi a constaté que les contrats d’achats entre multinationales et sous-traitants disposaient tous de clauses RSE… mais que d’autres clauses venaient neutraliser les effets vertueux de cette clause RSE. Une mise en perspective éclairante de Yann Queinnec, lors de cette table ronde organisée durant la Semaine 2014 de l’investissement socialement responsable (ISR) par l’association « Ethique et Investissement », en partenariat avec le Master « Economie solidaire et logiques de marché » de l’Institut Catholique de Paris – Faculté de sciences sociales et économiques.

 

Pour aller plus loin :

– En savoir plus sur l’accident dramatique du Rana Plaza

– Mieux connaître l’association Ethique et Investissement

Découvrir le cabinet de conseil Affectio Mutandi