Comment travaillent les gérants qui se disent « responsables » ? L’Investissement socialement responsable (ISR) revêt, certes, l’image d’une finance éthique et respectueuse de certaines valeurs. Mais aucun placement financier ne peut s’exempter d’un bon rendement, sous peine de cesser d’exister. A quel prix la performance financière est-elle donc obtenue ? Les épargnants sont en droit de s’interroger. C’est pourquoi, durant la Semaine de l’ISR, plusieurs gérants d’actifs ouvrent traditionnellement leurs portes au grand public. C’est fut le cas cette année, notamment, de La Financière Responsable, qui a expliqué ses méthodes de travail de façon extrêmement transparente et dont Mediatico se fait l’écho dans cette vidéo.

 

Petite société de gestion comptant 7 collaborateurs, installée à Paris depuis 6 ans, La Financière Responsable gère 90 millions d’euros. Une somme modeste dans l’univers financier. Ces 90 millions d’euros sont gérés au travers de 4 fonds d’investissement qualifiés de « 100% ISR » : les critères qui permettent aux gérants de choisir les valeurs constituant leurs portefeuilles ne sont pas des critères accessoires, qui viendraient s’ajouter à leur méthode de gestion traditionnelle : ces critères environnementaux, sociaux et de gouvernance (dits critères ESG) sont aux fondements même de toute la gestion de La Financière Responsable. Le public a d’ailleurs pu prendre la mesure de ses méthodes de gestion de façon ludique, lors de la présentation d’une sorte de « Vis ma vie… de gérant », qui abordait le cas concret de certaines valeurs telles que Plastic Omnium, Amadeus, BNP Paribas ou encore Adidas.

 
Pour aller plus loin :

 

– En savoir plus sur La Financière Responsable

– Comprendre l’ISR, les labels et les chiffres clés de l’ISR, avec Novethic

– Plus de vidéos de MEDIATICO sur l’investissement socialement responsable