Certains territoires ruraux décrochent depuis longtemps. Fracture numérique, fermeture des services publics, désindustrialisation, destruction d’emplois, disparition de commerces de proximité… En 2020, la crise du Covid a encore accentué le décrochage. Sur les territoires ruraux isolés, où 26 % de la population a plus de 65 ans contre 19,7 % dans l’ensemble de la population française, le développement économique et les projections d’avenir reposent en grande partie sur la capacité entrepreneuriale.

La Fondation Entreprendre s’engage à soutenir les porteurs de projets régionaux au travers de la 4e édition de son appel à projets « Entreprendre la ruralité », mené avec le soutien d’AG2R La Mondiale, du fonds de dotation Terre & Fils et de la Fondation RTE, explique à Mediatico Thibault de Saint-Simon, directeur général de la Fondation Entreprendre. Objectif : faire émerger des dispositifs qui vont accompagner la création et le développement d’entreprises à impact économique, social et environnemental local. 

Avec un soutien financier global d’1 million d’euros sur 3 ans, « Entreprendre la ruralité » s’adresse à toutes les associations éligibles au mécénat qui souhaitent s’investir dans une démarche collective d’innovation sociale dans leur région. Quel est le profil des associations éligibles ? Comment concourir ? Quels types de projets faut-il présenter ? Pour Mediatico, Thibault de Saint-Simon détaille dans cette vidéo toutes les modalités de l’appel à projets. Attention, date butoir le 14 mai !

Partagez cet article