Le monde de demain fait sa rentrée ! A quelques jours de l’annonce du plan de relance de 100 milliards d’euros, les Universités d’Été de l’Économie de Demain (UEED) s’ouvrent à la Cité Universitaire de Paris. « Nous vivons un moment historique », affirme Eva Sadoun, présidente de Lita.co et co-présidente du Mouvement des entrepreneurs sociaux, qui co-organise cet évènement avec le collectif #noussommesdemain. Objectif de l’opération : fédérer les entreprises et les mouvements qui participent à rendre l’économie plus en phase avec la transition sociale et écologique.

Le plan de relance, l’occasion d’aboutir à une économie durable

 « Nous pensons que la transition sociale et écologique doit être au cœur de ce plan de relance », soutient Eva Sadoun. C’est pourquoi cette année, les Universités d’Été de l’Économie de Demain font se rencontrer des entreprises, des sociétés non commerciales, des politiques et des économistes, afin d’aboutir à des propositions qui permettront à l’économie d’aboutir à la transition sociale et écologique. Pour cette seconde édition des Universités d’Été de l’Économie de Demain, plus de 1 500 personnes sont attendues sur deux jours, ainsi que plus de 10.000 personnes en live sur Internet.

Vu par le collectif #noussommesdemain, le plan de relance doit donc s’accompagner de conditions imposées aux entreprises : « le plan de relance de 100 milliards d’euros doit investir avec une éco-conditionnalité », souligne Eva Sadoun, « il faut s’assurer que les entreprises bénéficiaires du plan de relance créeront des emplois et auront un impact positif sur la société ». Mieux, le collectif attend un réel soutient de l’État français et de l’Union européenne pour aboutir enfin une économie durable à grande échelle.

Partagez cet article