La Fondation Vinci pour la Cité fête ses 20 ans cette année. Un anniversaire célébré début avril avec une grande partie de l’équipe dirigeante de Vinci et nombre d’associations partenaires, au nouveau siège social du groupe à la Défense. Pierre Coppey, directeur général adjoint de Vinci et président de Vinci Autoroutes, est revenu pour Mediatico sur les 20 ans de cette fondation, lui qui en fut l’un des initiateurs.

En chiffres d’abord : en 20 ans, 72 millions d’euros ont été investis et près de 5.000 projets ont été parrainés, souligne-t-il dans cette vidéo. La fondation Vinci, qui s’est particulièrement investie dans les champs de la citoyenneté et de l’insertion par l’activité économique, est parvenue à mobiliser « 9.000 salariés du groupe dans toute forme de soutien ».

L’accompagnement de “joint-ventures sociales”

Mais ce qui le rend le plus fier, « c’est ce qui n’est pas dénombrable », estime le dirigeant. La fondation a ainsi aidé à l’émergence d’initiatives qui ont permis « à des milliers de personnes d’être amenées vers l’emploi, alors qu’elles n’en n’avaient pas l’opportunité compte tenu de leur exclusion », appuie-t-il. Pierre Coppey retient notamment l’accompagnement de “joint-ventures sociales”, comme Liva co-créée avec ARES, ou Inva avec La Varappe, qui sont « une belle combinaison entre l’accompagnement social des personnes et le travail économique de nos entreprises pour l’accès à l’emploi », commente-t-il.

Pierre Coppey souligne également à quel point les financements publics en faveur de l’insertion ont fortement augmenté, en particulier depuis cinq ans : « Au début du quinquennat, quand nous lancions une “joint-venture sociale”, on nous proposait trois ou quatre emplois aidés. Aujourd’hui, les financements accompagnent ce dont nous avons besoin ». Pour conclure, il liste les prochains défis de la Fondation Vinci pour les prochaines années : « Décentralisation, parrainage, mobilisation des acteurs, partenariats entre acteurs économiques et sociaux, inclusion dans la ville ». Il faut continuer d’ouvrir la voie.

Partagez cet article