Partagez cet article

Avec la crise sanitaire, la vie associative a été mise à mal. Les confinements ont rappelé à tous à quel point les associations sont vitales dans tous les champs de la vie quotidienne, sur tous les territoires. Depuis mars 2020, la majorité d’entre elles ont su s’adapter. En cette rentrée, elles souhaitent retrouver « en vrai » leurs adhérents et recréer avec eux le sens du collectif.

Ce 13 septembre Le Mouvement associatif et Hexopée lancent la grande campagne d’adhésion « Mon association, je l’adore, j’y adhère ! » sur Internet, les réseaux sociaux, dans la presse écrite et sur le terrain, avec le soutien du Secrétariat d’État chargé de la Jeunesse et de l’Engagement.

Le retour à la vie associative « en vrai »

À crise inédite, réponse inédite : les réseaux associatifs se mobilisent pour inciter les Français à adhérer et à retrouver leurs activités au sein des associations locales, véritable poumon social de notre pays.

Enfants, étudiants, actifs, retraités, 23,5 millions de Français avaient pour habitude, chaque semaine, de pratiquer une activité culturelle, éducative, environnementale, sportive ou d’aide aux personnes en perte d’autonomie, en situation de handicap ou d’exclusion, dans un gymnase, une MJC ou encore un centre d’animation près de chez eux.

La crise sanitaire a mis un coup d’arrêt aux relations interpersonnelles que favorise le tissu associatif. Même si nombre d’associations ont fait preuve d’innovation, d’agilité et ont maintenu leurs actions au service de l’intérêt général, en première ligne ou à distance, pour répondre aux besoins suscités par la crise (santé, activités extrascolaires, solidarité, etc.), les conséquences ne se sont pas fait attendre. En effet, les adhérents n’ont pas eu d’autres choix que de se replier sur des pratiques individuelles ou numériques. Et du côté des associations, la question des adhésions est devenue une vraie inquiétude :

• La relation avec leurs adhérents est un sujet de préoccupation pour 55% d’entre elles ;
• 54% d’entre elles connaissent une baisse des ressources issues des cotisations.

Aujourd’hui, la vie sociale est de nouveau possible : les associations sont prêtes à recréer les liens sociaux distendus depuis plus d’un an et demi et compenser les impacts psychologiques dus aux confinements.

Mais, pour retrouver toute la dynamique associative, cette force collective, la participation de tous est essentielle.

Les Français aiment les associations mais ne les connaissent pas toujours bien : beaucoup ignorent que leur école de danse ou la crèche de leur enfant est une association et beaucoup ignorent à quel point leur adhésion y est vitale.

« Il est temps de se retrouver ! Après le repli individuel imposé par la crise sanitaire, nous avons tous et toutes besoin de revenir au collectif. Les associations le permettent. Ce qu’elles proposent, ce n’est pas qu’une pratique d’activités, mais aussi la possibilité de faire ensemble, indispensable à notre société. Voilà pourquoi, il est important qu’associations et adhérents se retrouvent enfin. »
Claire Thoury, Présidente du Mouvement associatif

« La vie sans les associations ne serait pas possible, nous venons de le voir, mais les associations n’existeraient pas non plus sans leurs adhérents, leurs pratiquants. C’est un projet commun et c’est pour cela que cette campagne est essentielle : soutenir et donner envie. »
David Cluzeau, Délégué général d’Hexopée

« Mon association, je l’adore, j’y adhère! », une campagne signée Limite

Le Mouvement associatif et Hexopée ont confié la création et la coordination de l’ensemble de la campagne de communication à l’agence Limite, spécialisée sur les sujets d’intérêt général.

Le dispositif média et hors-média prévu démarre ce lundi 13 septembre avec :


• La création d’un visuel générique (ci-dessus) et de douze déclinaisons thématiques afin de présenter la diversité associative ;

• La mise en ligne d’un site internet dédié www.assojadorejadhere.fr pour mieux connaître les associations en général et pour (re)trouver son association ;

• Une campagne de publicité digitale et un hashtag #AssoJadoreJadhere ;

• Des insertions presse du 18 septembre au 9 octobre ;

• Un kit de communication clé en main transmis aux acteurs et partenaires de la vie associative pour garantir la viralité de la campagne.

Le Mouvement associatif représente 700 000 associations en France, soit plus d’une sur deux. Par le biais de ses membres, il couvre différents champs d’activités (sport, culture, jeunesse, éducation populaire, solidarité internationale, sanitaire, social, environnement…) et est présent dans treize régions françaises. Son ambition est de permettre aux associations de faire mouvement pour favoriser le développement d’une politique de vie associative à la hauteur des enjeux et tendre vers une société plus juste, durable et humaine.

Hexopée organisation professionnelle représentative dans les champs Éclat (Animation), Sport, Tourisme social et familial (TSF) et Habitat et Logement accompagnés (HLA, ex.FSJT) représente près de 14 000 structures adhérentes employant 100 000 salariés. Elle rassemble, accompagne et représente les employeurs dont les activités sont liées ou apparentées à l’Économie sociale et solidaire (éducatives, sportives, culturelles, scientifiques, sociales, de tourisme, de formation, d’hébergement et de protection de la nature et de l’environnement). Elle est également co-fondatrice de l’Alliance des Employeurs du Sport et des Loisirs et est associée au Synofdes, organisation professionnelle représentative dans le secteur des organismes de formation. Elle dispose en outre d’un organisme de formation, l’ADOES.

Contact presse
Xavière Bourbonnaud
06 67 05 75 79
bxaviere@wanadoo.fr


Partagez cet article