Voilààà, c’est finiii. Pour de vrai ? Oui, pour de vrai. Les Grands Voisins ont définitivement fermé leurs portes samedi, après une ultime fête d’au-revoir, d’adieu ou d’à plus tard, comme chacun voudra. Une page se tourne, avec beaucoup d’émotion. Pour Mediatico, ce sont quatre années d’immersion, de vie, d’amitiés, de tournages, d’apprentissages, d’efforts, de progrès, de croissance, qui viennent de prendre fin. Elles sont passées comme un éclair. Ces trois jours de reportage pour découvrir le lieu, c’était hier… en 2016. Cet improbable parfum permanent de vacances, c’était ici… en plein cœur de Paris. Et le bilan de cette expérience exceptionnelle comme seule sait en produire l’économie sociale et solidaire, c’était le mois dernier. Vous en trouverez ici quelques moments choisis, en vidéo, en exclusivité.

Vous avez des enfants ? Comme tous les parents, vous ne les voyez pas grandir. Mais retrouvez ces photos prises voilà quatre ans, la différence vous fera sourire. Il en va de même pour Mediatico. Rien n’a changé, pensais-je, l’expérience fut riche et se poursuivra ailleurs. Jusqu’à cette petite phrase : « Tu nous as beaucoup aidé, et les Grands Voisins t’ont aussi tellement apporté ».

C’est incroyable comme le regard de l’autre agit comme un miroir révélateur. En 2016, j’avais fièrement passé le cap des trois premières années de la création d’entreprise, quand tant de start-ups sociales naissaient autour de moi. Aujourd’hui, je mesure le chemin parcouru. De l’embauche du premier stagiaire à la stabilisation d’une équipe permanente, de quelques tournages au smartphone à ce 5e anniversaire avec Christophe Itier, du financement participatif jusqu’à l’obtention de l’agrément ESUS, ou de notre évènement complet sur les tiers-lieux jusqu’aux abonnements à prix réduit pour aider les associations à communiquer… la route n’est pas tout à fait calme, mais elle est plutôt belle.

Et puis, il y a la vocation. Celle d’un média engagé pour l’économie sociale et solidaire et, plus largement, pour une économie qui a du sens. L’incubation chez nos amis du Tank Média, aujourd’hui hélas disparu, a permis de planter quelques graines décisives. Telle cette newsletter, dont vous lisez aujourd’hui… le 100e édito, déjà ! Ou comme cette conviction selon laquelle seul le dialogue avec les lecteurs permet de renforcer l’impact d’un média. Vous n’avez pas répondu à notre étude lecteurs de la rentrée ? Faites-le ici. Vous voudriez faire partie de notre comité de lecteurs ? Dites-le ici. Car à l’avenir, Mediatico va continuer de grandir et de se transformer, en réponse aux défis économiques, sociaux, écologiques, démocratiques, territoriaux, qui sont ceux du monde de demain. Et votre avis compte !

Mediatico va donc changer de format. Sans pour autant abandonner les précédents, que vous aimez : nous gardons l’édito, nous gardons les vidéos, nous conservons les interviews par webcam proposées depuis le confinement, pour rester réactifs à l’actu. Mais nous lançons aussi désormais, ce mois-ci avec nos amis de Prophil, un podcast audio et vidéo dénommé « Entreprises en Mission », qui interroge la transformation des entreprises et la sincérité de leurs dirigeants lorsqu’ils s’engagent à ne plus faire du profit l’objectif principal de leur activité, lui préférant une mission sociétale. Thématique de niche, diront certains, redoutant que Mediatico peine à trouver son public. Je rappellerai qu’en 2013, l’économie sociale et solidaire n’était pas à la mode. Il faut bien des précurseurs. Et je fais mien ce conseil bienveillant venu, la semaine dernière encore, des Grands Voisins : « Continue ce que tu fais et, ensemble, soyons exigeants pour porter nos valeurs ».

Partagez cet article