Décembre c’est déjà demain, alors dernière ligne droite avant Noël ! Mais comment préparer un Noël équitable, éthique, responsable et durable ? À vrai dire, difficile de se projeter vers des fêtes minimalistes ou zéro déchet. Pourtant, l’économie sociale et solidaire regorge de solutions, que Mediatico a décidé de partager avec vous.

Le sapin ? Choisissez bien votre fleuriste ! Chaque année en France, près de 7 millions de sapins sont vendus… et incinérés le mois suivant. Et si l’achat de votre sapin prenait un peu plus de sens ? À Paris, l’association Du pain et des roses propose des sapins solidaires, produits en France et qui permettent de financer des formations-découvertes au métier de fleuriste pour des femmes éloignées de l’emploi. Ça vaut le coup d’y penser !

Le papier-cadeau ? Privilégiez ceux qui sont vendus au profit des ONG comme l’Unicef. Mais bien évidemment, évitez le suremballage : c’est très mauvais pour la planète ! Et naturellement, bannissez le plus possible le plastique ans la déco, ça va sans dire…

Les chocolats ? Équitables, évidemment ! Objectif : rémunérer les petits producteurs de cacao à un prix vraiment juste et payé à l’avance. Qu’ils soient vendus par Ethiquable ou Alter Eco, par Artisans du Monde ou par Lidl, veillez à ce que vos chocolats de Noël portent un label : Producteurs paysans, Max Havelaaar, WFTO, Fair for life ou Biopartenaire. Si vous êtes perdu dans les labels, le site de Commerce Équitable France est là pour vous. Pour le reste, n’hésitez pas à découvrir ci-dessous le dossier Commerce Équitable de Mediatico !

Les cadeaux ? Foncez sur les marchés de Noël associatifs. Ils font la part belle aux créateurs locaux, aux cadeaux écolos et aux bénévoles qui financent des projets de solidarité. A Dijon, ville qui accueillait la semaine dernière les Journées de l’Économie Autrement, le Marché de Noël Équitable vient de se terminer au Cellier de Clairvaux, avec les associations Envie d’Ethique et Artisans du Monde. À Paris 14e, le traditionnel Petit Bazaar de Noël se tiendra le 12 décembre. Tandis qu’à Lyon, le village équitable de Noël démarrera le 17 décembre pour trois jours, rassemblant 240 structures labellisées « Lyon Ville Équitable et Durable ». Partout en France, les associations vous aident à préparer Noël et à consommer plus responsable. Soutenez-les !

Encore d’autres cadeaux ? Découvrez les plateformes de cadeaux responsables. Écolos, made in France, à l’unité ou en coffrets…  C’est le cas de Dream Act, qui propose des vêtements éthiques, de la décoration éco-conçue et des cadeaux solidaires. C’est aussi le cas de Ethi’kdo, la carte cadeau éthique, écologique et solidaire, qui propose entre autres la Fairbox, le premier coffret gourmand 100% bio et équitable d’Artisans du Monde. Même le financement participatif s’y met, avec la plateforme Miimosa, spécialisée dans les projets d’agriculture et d’alimentaire, dont les contreparties gourmandes seront livrées avant Noël ! Enfin, si vous êtes une entreprise, jetez un œil du côté de Gifts for change, qui vous propose des cadeaux éthiques et responsable pour vos collaborateurs, vos clients et vos collègues.

Et pourquoi pas un cadeau d’occasion ? Plus de la moitié des Français y sont prêts ! La référence en la matière est désormais la marketplace Label Emmaüs, qui propose 2 millions d’objets pour la hotte du Père Noël : de la mode, des bijoux, des livres, des objets high-tech, de décoration ou de collection… Quant aux jouets de seconde main, vous les trouverez chez Rejoué et les ressourceries spécialisées du réseau Rejouons Solidaire. Mais n’oubliez pas les ressourceries généralistes, où vous chinerez aussi de bien jolis cadeaux.

Enfin, l’après-Noël éthique existe aussi, si vos cadeaux ne vous plaisent pas. Plus de 7 millions de Français sont prêts à revendre leurs cadeaux si besoin, paraît-il. Mais vous pouvez faire mieux que ça : offrez vos cadeaux à ceux qui n’en reçoivent jamais. Le Secours populaire, le Secours Catholique ou Oxfam France sont là pour ça. Tout comme les sites Donnons ou Geev. Mais notre préféré chez Mediatico, c’est la plateforme Trëmma, chez Emmaüs, qui permet aux particuliers de donner une seconde vie à leurs objets, qui seront ensuite revendus sur Label Emmaüs pour financer des projets solidaires.


Recevez chaque semaine l’édito de Mediatico par e-mail

Inscrivez-vous à notre newsletter, c'est gratuit ! Chaque semaine, une thématique, un édito et des vidéos qui redonnent du sens à l'économie.

Partagez cet article