Un an. Il aura fallu
un an pour faire enfin émerger un « capitalisme du bien commun »
dans
la loi française. Le projet de Loi Pacte, d’abord vidé de sa substance par les
sénateurs, a en effet été rétabli et adopté en deuxième lecture, samedi matin à
l’aube… par à peine 27 députés (15 voix contre, 3 abstentions). Un an, c’est plutôt
long pour un sujet si bien balisé dès mars 2018 par le rapport Notat-Sénard,
consacré à l’entreprise « objet d’intérêt . . .

Votre adhésion permet à Mediatico d'assurer son indépendance éditoriale et son développement. En adhérant pour 5€, vous intégrez une communauté qui redonne du sens à l'économie. D'avance, merci !

 

Déjà adhérent ? Entrez vos identifiants ici

(ou renouvelez votre mot de passe si vous l'avez perdu)

 

 

VOUS AIMEZ MEDIATICO ? ENTREZ DANS LA COMMUNAUTÉ !