A quelle sauce seront mangés les acteurs de l’économie sociale et solidaire l’an prochain ? A l’aigre-douce, évidemment. D’un côté, le projet de budget 2019 présenté par Bruno Le Maire et Gérald Darmanin réduit drastiquement les crédits de plusieurs ministère-clés pour l’ESS : le Logement, les Sports, la Cohésion des Territoires. Et en même temps, dirait le Président de la République, l’Etat augmente le budget de la Culture et la ligne « Solidarité, insertion et égalité des chances »… répartie sur différents ministères. Difficile de mieux noyer le poisson.

L’appel à projets de Muriel Pénicaud pour l’insertion des réfugiés est tout aussi énigmatique (…)