Un.e écolo à l’Elysée en 2022, voilà qui donnerait du souffle à la campagne, un cap à la France et pourquoi pas de l’espoir à l’Europe. Mais à sept mois de la présidentielle en France, rien n’est moins sûr. Car la famille écologiste sort littéralement écartelée du premier tour de sa primaire à l’élection présidentielle.

L’eurodéputé Yannick Jadot est pour l’instant en tête (27,7% des voix), mais il devance de peu l’économiste Sandrine Rousseau (25,1%) et tous deux laissent à courte distance la députée Delphine Batho (22,32%) et le maire de Grenoble Eric Piolle (22,29%). Ces deux derniers ayant refusé de donner une consigne de vote pour le second tour, dimanche . . .

Pour profiter pleinement de l'ensemble de nos contenus, abonnez-vous.
Vous intégrerez une communauté qui redonne du sens à l'économie et vous aiderez Mediatico à assurer son indépendance éditoriale. Merci !