Tous engagés pour la planète ? Assurément indispensable ! Mais comment transformer l’éco-anxiété en jeu collectif qui permettra d’engager tout un chacun de façon individuelle ? Les réponses existent, évidemment. C’est donc le thème de notre dernière édition de #EssOnAir, l’émission de Mediatico où les acteurs de l’économie sociale et solidaire font l’actualité ! Pour aborder la question, nous avons reçu, exceptionnellement sur le dernier Forum 3Zéro, deux actrices engagées pour le climat :

  • Arielle Romenteau, responsable du projet 1Planet4All, au sein de l’ONG Acted.
  • Mathilde Hébert, co-fondatrice de l’application Ma Petite Planète.


Leurs réactions à chaud sur l’actu…

Arielle Romenteau, sur la formation du gouvernement à l’écologie : « Il y a encore du chemin à faire, mais il est important que ces sujets arrivent de façon macro, dans la sphère politique. Même si nous, nous travaillons plutôt le sujet de la sobriété au niveau individuel ».

Mathilde Hébert, sur la coupe du monde de football au Qatar : « Ma Petite Planète est inspirée d’une application consacrée au football, à laquelle jouent des millions d’utilisateurs : on s’est dit qu’il faudrait que l’on soit des millions à se mobiliser sur un mondial de l’écologie. Mais le Mondial au Qatar, lui, est tout sauf exemplaire, sauf éthique, sauf impactant ».

Faisons les présentations…

Mathilde Hébert : « Ma Petite Planète est une application de jeux créée en mars 2020 pour parler du climat, mais de façon pas anxiogène et en soulignant nos impact individuels. Nous proposons de jouer ensemble, pour embarquer un maximum de personnes, pour faire du climat un sujet grand public et pour faire vivre une expérience collective. Ainsi, durant 3 semaines par exemple, on crée son équipe et on relève un maximum de défis écologiques. On peut jouer avec ses amis, sa famille, ses collègues, ou même à l’école ».

Arielle Romenteau : « 1Planet4All est également née en 2020, c’est un projet européen d’une durée de trois ans, conduit dans 12 pays par 14 organisations, dont l’ONG Acted et l’association Convergences en France. L’objectif est de mobiliser les jeunes de 15 à 35 ans face changement climatique. Pour cela nous utilisons différents outils, comme un jeu de cartes permettant de mesurer l’empreinte carbone de chacun dans son quotidien, et notre application mobile 1Planet4All qui permet de s’informer sur le climat tout en gagnant des points et des récompenses. »

Un jeu numérique… pour un engagement écologique ?

Arielle Romenteau : « Proposer un jeu numérique pose une question de fond, c’est vrai, mais nous partons du principe que le jeu en vaut la chandelle : ce jeu permet de toucher un public large, en termes de passage à l’action ».

Mathilde Hébert : « Je suis d’accord, les ordres de grandeur sont différents. On peut jouer à notre jeu sur un smartphone et avoir un impact positif bien plus grand si ce jeu permet d’améliorer la qualité de notre alimentation quotidienne. De plus, dans l’univers numérique, ce qui pollue le plus c’est le changement de terminaux. Donc si notre challenge permet de ne plus renouveler son matériel tous les deux ans, la balance sera positive ».

Vous pouvez revoir cette émission Ess On Air en replay, en cliquant sur la vidéo en haut de cet article. Vous pouvez aussi revoir les précédentes éditions en cliquant sur le lien ci-dessous.


#EssOnAir, le concept

L’actualité vue par les acteurs de l’économie sociale et solidaire, c’est tous les quinze jours dans #EssOnAir, le nouveau talk-show de Mediatico, qui permet de voir l’actualité autrement et dans lequel les acteurs de l’ESS font l’actualité.

A vous de jouer

Vous êtes acteur de l’ESS ? Quelles infos retiennent votre attention et pourquoi ? Qu’est-ce qui vous plaît ou vous énerve dans l’actualité ? Quelles infos positives voulez-vous partager avec nous ? Quelle est votre actualité ? Pour passer dans #EssOnAir, cliquez ici !

Partagez cet article