Comment fêter Noël à l’heure de la sobriété ? Comment maîtriser son budget cadeaux à l’heure de l’inflation, ou faire un Noël éthique avec une conscience écolo ? A deux semaines des grandes retrouvailles familiales de fin d’année, retrouvez notre émission « EssOnAir » spéciale Noël !

Nous parlons de cadeaux à 2 euros, de jouets qui ont du sens, de cadeaux qui créent de l’emploi, de cadeaux en circuits courts… On y parle aussi de la hausse des prix et du Black Friday en réponse (ou pas) à la baisse du pouvoir d’achat. Mais aussi de la faillite de fournisseurs de cadeaux pour plateformes éthiques. Et des grands magasins de jouets qui se lancent à leur tour dans les jouets de seconde main. Ou encore d’un nouveau marketing responsable qui voudrait convertir les habituels points fidélité en dons pour les associations.

Une riche émission #EssOnAir, dans laquelle nous recevons :

A regarder en replay, en cliquant sur la vidéo en haut de cet article !


Leurs arguments pour acheter solidaire à Noël…

Gabrielle Pinho, Rejoué :
« Rejoué donne une seconde vie aux jouets, tout en accompagnant les personnes éloignées de l’emploi vers un emploi durable. On collecte les dons de jouets, on les vérifie, on les nettoie de manière écologique, on valide leur état, on les complète si besoin et on les remet en vente à petit prix… En 2022, nous avons accompagné 75 personnes vers l’emploi dans notre chantier d’insertion. Concernant la nouvelle concurrence des grandes enseignes sur les jouets de seconde main, plusieurs questions se posent : la qualité de la revalorisation d’abord, mais aussi l’impact social : chez Rejoué, on sait qu’une personne a revalorisé ce jouet et qu’elle a été accompagnée dans son projet professionnel et ses problématiques personnelles. Dans les enseignes privées, il n’y a pas cet enjeu-là ».

Maud Sarda, Label Emmaüs :
« Label Emmaüs, c’est comme un Amazon solidaire, ou un Vinted solidaire. Nous sommes le prolongement en ligne du mouvement Emmaüs et du réseau des ressourceries. Sur notre plateforme solidaire, 175 marchands ont ouvert une petite boutique en ligne pour vendre de l’électroménager, de la déco pour la maison, des décorations de Noël, des produits de mode, du high-tech reconditionné, des smartphones que l’on vend sous garantie… Nous proposons au total 2 millions de produits, dont beaucoup de livres en parfait état à partir de 2€. Et derrière chaque produit, il y a une personne qui travaille en insertion ».

Séverin Prats, Ethi’Kdo :
« En France, le marché de la carte cadeau multi-enseignes pèse 3 milliards d’euros et l’on s’est aperçu que toutes ces cartes sont fléchées vers les grandes enseignes. Aucune n’est orientée vers l’économie sociale et solidaire, vers la consommation responsable ou le commerce équitable. Donc chez Ethi’Kdo, nous proposons une carte cadeau différente, au format physique ou digital, qui permet d’acheter des smartphones reconditionnés, des produis cosmétiques bio, des objets de seconde main, ou des produits qui ont un impact social et environnemental fort. Nous sommes une coopérative agréée d’utilité sociale et nous sommes aussi une société à mission. Notre mission, c’est de réorienter les budgets cadeaux des Français vers les acteurs du changement et d’une consommation plus durable
».

Georges Basdevant, Captain Cause :
« Nous avons créé Captain Cause en début d’année. C’est un nouveau pont entre les entreprises et les associations qui permet aux entreprises d’impliquer leurs clients, leurs collaborateurs et leurs parties prenantes, au moyen d’une action de financement participatif en faveur des associations. Dans notre sondage, nous avons vu que les salariés ne se souviennent pas des marques de goodies – souvent non nécessaires – qu’ils reçoivent. Avec Captain Cause, nous proposons aux entreprises de rediriger leur budget goodies vers des causes utiles : l’entreprise libère un budget, les collaborateurs choisissent quelle association ils veulent soutenir. L’idée c’est de faire plaisir différemment, par le sens et par l’action. Une cinquantaine d’associations sont ainsi référencées sur notre plateforme, comme Emmaüs Défi ou Ma Petite Planète ».

Vous pouvez revoir cette émission Ess On Air en replay, en cliquant sur la vidéo en haut de cet article. Vous pouvez aussi revoir les précédentes éditions en cliquant sur le lien ci-dessous.


#EssOnAir, le concept

L’actualité vue par les acteurs de l’économie sociale et solidaire, c’est tous les quinze jours dans #EssOnAir, la nouvelle émission de Mediatico qui parle de l’actualité autrement et dans lequel les acteurs de l’ESS « font » l’actualité. L’occasion d’apporter au public un autre regard sur l’information politique, économique, sociale ou environnementale. L’occasion aussi de présenter l’actualité de ces acteurs économiques engagés, qui n’ont pas assez leur place dans les grands médias.

A vous de jouer

Vous êtes acteur de l’ESS ? Quelles infos retiennent votre attention et pourquoi ? Qu’est-ce qui vous plaît ou vous énerve dans l’actualité ? Quelles infos positives voulez-vous partager avec nous ? Quelle est votre actualité ? Pour passer dans #EssOnAir, cliquez ici !

Partagez cet article

Nos abonnements B to B