L’économie sociale et solidaire pèse 7% du PIB. Et si elle représentait 7% de la surface imprimée des journaux ou du contenu du journal télévisé de 20h ? Nous n’en sommes pas encore là, mais quelle est la place de l’économie sociale et solidaire dans les médias ? Que savent les journalistes de l’ESS et, en retour, qu’attendent les acteurs de l’ESS des journalistes ? A l’occasion de la fin du Mois de l’ESS, retrouvez cette émission « EssOnAir » co-produite avec Aésio Mutuelle, diffusée en live sur Youtube et disponible ici en replay, dans laquelle nous recevons :

  • Denis Philippe, Aésio Mutuelle, administrateur en charge de l’ESS
  • Augustin Perraud, Reporters d’Espoirs, responsable des programmes
  • Camille Dorival, Alternatives Économiques, ancienne directrice générale
  • Benjamin Roger, Ess France, responsable de l’Observatoire national de l’ESS
  • Capucine Etchepare, Lemon Tri, chargée de communication
  • Benjamin Mathieu, Le Moment, journaliste co-fondateur du média coopératif


Ils ont dit…

Denis Philippe, Aésio Mutuelle, administrateur en charge de l’ESS :
« Avec Reporters d’Espoirs, nous travaillons à l’ESSisation des médias, c’est à dire à une meilleure connaissance de l’ESS dans cette profession. En tant que mutuelle interprofessionnelle, nous voulons donner envie aux gens de créer des entreprises de l’ESS dans tous les secteurs : dans les médias, le textile, le bâtiment… Des secteurs où l’on ne penserait pas naturellement à créer des entreprises de l’ESS ».

Augustin Perraud, Reporters d’Espoirs :
« Nous observons un manque de connaissance de l’ESS auprès des journalistes. Dans les médias, le traitement des solutions est faible, mais il prend peu à peu de l’ampleur en réponse à la demande des lecteurs de découvrir ces solutions. La presse régionale en parle davantage que la presse nationale, pour une raison de proximité avec les acteurs de solutions ».

Camille Dorival, Alternatives Économiques :
« Les acteurs de l’ESS comprennent mal une chose : les journalistes doivent faire des choix éditoriaux. Cela fait forcément des déçus. Par ailleurs, nous exerçons le métier de journaliste, pas de communiquant. Nous abordons donc les sujets de façon critique. Nous pouvons mettre en valeur des initiatives qui nous plaisent, mais cela ne nous interdit pas d’en pointer les limites ou les dérives ».

Capucine Etchepare, Lemon Tri :
« Nous voulons, comme les citoyens, que la presse donne plus de visibilité aux enjeux sociaux, environnementaux et aux des acteurs engagés sur leur territoire. Chez Lemon Tri, où nous militons par exemple pour le retour de la consigne, nous avons une très bonne connaissance du terrain. Notre expertise nous donne de la légitimité, nous attendons donc des médias une meilleure reconnaissance de notre légitimité sur ces sujets ».

Benjamin Roger, Ess France :
« On sait que 80% des grands quotidiens sont détenus par 8 milliardaires, mais notre étude montre aussi que 28% des acteurs de la presse imprimée relèvent déjà de l’ESS et que 68% des radios sont associatives. Ce sont des acteurs majeurs de l’éducation populaire, de l’éducation aux médias et de la construction de l’information. Elles n’ont pas conscience de faire partie de l’ESS, mais elles ont une culture associative, militante et de terrain très ancrée ».

Benjamin Mathieu, Le Moment :
« J’ai eu envie de faire un pas de côté, j’ai pris une disponibilité de Radio France pour un an. Le média coopératif Le Moment, que nous lançons dans le tiers-lieu de Césure, c’est un collectif d’une vingtaine d’acteurs comme Mediatico, Vert, Le Drenche, Le Zéphyr, La Scop des sales gosses et j’en passe… Chaque structure a son activité mais donne un peu de son temps pour produire, par exemple, une émission de radio qui est déjà diffusée sur trois radios. Le Moment ne sera lancé qu’en 2023, mais nous avons déjà notre émission ».

Vous pouvez revoir cette émission Ess On Air en replay, en cliquant sur la vidéo en haut de cet article. Vous pouvez aussi revoir les précédentes éditions en cliquant sur le lien ci-dessous.


#EssOnAir, le concept

L’actualité vue par les acteurs de l’économie sociale et solidaire, c’est tous les quinze jours dans #EssOnAir, la nouvelle émission de Mediatico qui parle de l’actualité autrement et dans lequel les acteurs de l’ESS « font » l’actualité. L’occasion d’apporter au public un autre regard sur l’information politique, économique, sociale ou environnementale. L’occasion aussi de présenter l’actualité de ces acteurs économiques engagés, qui n’ont pas assez leur place dans les grands médias.

A vous de jouer

Vous êtes acteur de l’ESS ? Quelles infos retiennent votre attention et pourquoi ? Qu’est-ce qui vous plaît ou vous énerve dans l’actualité ? Quelles infos positives voulez-vous partager avec nous ? Quelle est votre actualité ? Pour passer dans #EssOnAir, cliquez ici !

Partagez cet article

Nos abonnements B to B