La COP21 est terminée, mais ce n’était qu’un point départ. Les entreprises doivent continuer à mobiliser, à sensibiliser les citoyens, à changer les comportements. En vendant des luminaires à LED économes en énergie, ou des tapis et des rideaux qui renforcent l’efficacité énergétique de nos logements, c’est ce qu’essaie de faire le géant du meuble Ikea, explique Carole Brozyna-Diagne, sa directrice du développement durable pour la France, dans cette interview vidéo accordée à Mediatico.

 

Business is business, direz-vous ? En réalité, Ikea va plus loin. Le groupe suédois essaie d’impliquer ses collaborateurs. Il écoute de leurs bonnes idées permettant par exemple de créer des produits intégrant davantage de matières recyclées. Il fait même évoluer ses magasins avec une politique d’approvisionnement énergétique ambitieuse : Ikea a en effet décidé d’investir 2 milliards d’euros, d’ici à 2020, dans 29 éoliennes et 20.000 panneaux solaires, afin d’alimenter ses magasins en électricité renouvelable.

 

Coup de pub ? Plutôt un tour de force, qui mérite un coup de chapeau. Car l’engagement est réel. En fin d’interview, la petite phrase de Carole Brozyna-Diagne le confirme : « Ikea a compris depuis longtemps qu’un business model performant est à la fois bon pour l’environnement et pérenne pour l’entreprise ».



 

Pour aller plus loin :