Le Groupe La Poste mesure son empreinte carbone depuis déjà plus de dix ans : émissions de gaz à effets de serre de l’entreprise, indicateurs d’efficacité énergétique des bâtiments, outils de mesure par postier, par colis, par kilomètre parcouru… « La plupart de nos services reposent en effet sur l’énergie : transport de colis et de courrier, communication numérique, bâtiments énergivores », argumente Christine Bargain, directrice RSE du groupe, dans cette interview vidéo accordée à Mediatico.

 

Pour autant, la COP21 est passée et l’entreprise entend développer une offre nouvelle en 2016, pour les entreprises comme pour les particuliers. Ses meilleurs ambassadeurs seront naturellement les postiers ! Le groupe va ainsi mobiliser davantage ses personnels sur la transition énergétique. Il va par exemple développer les missions bénévoles des postiers au service de la reforestation.

 

Surtout, La Poste travaillera sur l’inclusion sociale, au coeur des territoires et au plus près des besoins, « car les premières victimes des changements climatiques sont aussi les plus pauvres », insiste Christine Bargain dans cette interview vidéo. La question climatique est au coeur de la stratégie du groupe La Poste non seulement de longue date, mais aussi pour longtemps.



 

Pour aller plus loin :