Savoir si l'objet social de l'entreprise doit être étendu ou élargi n'est pas le bon débat, estime Me Alissa Pélatan, fondatrice et associée du cabinet AMP avocats. "Aujourd'hui, en France, les entreprises peuvent déjà avoir un objet social étendu, il n'y a pas besoin d'une nouvelle loi", explique-t-elle dans cette interview vidéo accordée à Mediatico.

Pour elle, le débat est ailleurs : "Il faut se focaliser sur l'impact global de chaque entreprise envers les tiers, les salariés, le respect de la parité ou de la diversité, le développement durable...". Il faut donc que le projet de loi PACTE* sur la transformation des entreprises se concentre essentiellement sur la prise en compte de cet impact et sur son évaluation.

Pour autant, ces . . .

Pour profiter pleinement de l'ensemble de nos contenus, abonnez-vous.
Vous intégrerez une communauté qui redonne du sens à l'économie et vous aiderez Mediatico à assurer son indépendance éditoriale. Merci !