« Chez Phénix, l’activité économique et l’impact environnemental sont très imbriqués depuis l'origine », indique son co-fondateur Jean Moreau, dans cette interview vidéo accordée à Mediatico. Depuis sa création, en effet, Phénix réduit le gaspillage dans la chaîne de consommation, en collectant auprès de magasins - enseignes alimentaires ou de bricolage notamment - des produits qui sont ensuite redistribués à des organisations caritatives. Un succès, puisque 7 millions de repas ont par exemple été distribués depuis 2014, correspondant à 6.000 tonnes de déchets évités.

Pour profiter pleinement de l'ensemble de nos contenus, abonnez-vous.
En vous abonnant, vous intégrez une communauté qui redonne du sens à l'économie et vous aidez Mediatico à assurer son indépendance éditoriale et son développement. D'avance, merci !