Un triple impact économique, social et écologique : voilà les trois piliers que visent les projets retenus par la plateforme de financement participatif Arizuka, explique Fabrice Carrega, son directeur général, dans cette vidéo réalisée par Mediatico en partenariat avec l’Express et Place To B lors du forum Convergences 2015.

 

Avec Arizuka, les internautes financent en effet, par des dons, les projets des acteurs de l’Economie sociale et solidaire qui portent ces valeurs. « Nous avons récemment accompagné un projet de sensibilisation au développement durable en région lyonnaise, ou encore des jardins solidaires et des jardins d’insertion qui intègrent les dimensions sociales, solidaires et environnementales », poursuit Fabrice Carrega.

 

Mais à quelques semaines de la COP21, l’enjeu est aussi à la mobilisation : il s’agit de montrer aux internautes que « le financement participatif est un outil d’action locale, direct et concret, tant pour le grand public, que les entreprises et les collectivités », insiste-t-il. C’est en effet le meilleur moyen pour les citoyens « de se réapproprier les enjeux du climat et de l’environnement, sur leur territoire ».

 

Pour aller plus loin :