Déconfinement oblige, priorité cet été aux vacances locales et solidaires. Mais pas n'importe lesquelles : face aux opérations marketing des géants du voyage invitant à être solidaire en allant au restaurant en bas de chez soi, "la vraie question c'est d'avoir un impact positif sur les circuits courts, sur le soutien aux producteurs et sur l'impact écologique de vos destinations, c'est autre chose que de soutenir un commerce local qui ne serait pas dans une démarche sociale et écologique", assure Brian Corrieri.

Avec l'application Fairtrip qu'il a lancée en 2017, vous allez pouvoir certes soutenir les restaurants et les hébergements qui n’ont pas pu accueillir de touristes pendant près de trois mois, mais aussi redécouvrir la diversité, le charme de la France, et visiter des lieux authentiques . . .

Pour profiter pleinement de l'ensemble de nos contenus, abonnez-vous.
Vous intégrerez une communauté qui redonne du sens à l'économie et vous aiderez Mediatico à assurer son indépendance éditoriale. Merci !