Saviez-vous qu'un vélo triporteur pouvait transporter jusqu'à 300 kg de marchandises ? N'est pas cycliste professionnel qui veut. La jeune startup B-Moville fondée par Camilo Sanchez en a fait sa spécialité : "Avec nos 20 vélos triporteurs à Paris, nous roulons 6.000 km par mois pour livrer tous types de marchandises", explique-t-il dans cette interview vidéo accordée à Mediatico aux Grands Voisins*. Paquet classique, colis alimentaire, livraisons du e-commerce... tout est bon pour B-Moville.

 

Surtout, les triporteurs de B-Moville apportent une triple solution aux défis de la ville de demain : zéro émission carbone ou particule fine, une antidote à la pollution sonore, un remède à la congestion du trafic urbain. "Pour deux vélos triporteurs, on retire un véhicule utilitaire", argumente modestement Camilo Sanchez . . .

Pour profiter pleinement de l'ensemble de nos contenus, abonnez-vous.
Vous intégrerez une communauté qui redonne du sens à l'économie et vous aiderez Mediatico à assurer son indépendance éditoriale. Merci !