La loi impose à l'Etat d'établir "un prix compétitif de l'énergie" pour mieux "maîtriser les dépenses énergétiques". Mais quel est le bon prix de l'énergie, acceptable à la fois par les consommateurs, les distributeurs et les producteurs de l'énergie ? Bruno Bensasson, président de Engie Energies Renouvelables et directeur de Engie Energie France (anciennement GDF-Suez Energie France), s'est exprimé sur point lors des dernières rencontres parlementaires de l'énergie, filmées par Mediatico.

 

Les prix doivent refléter le vrai coût des choses, estime Bruno Bensasson, qui ne dit pas un mot du coût de la recherche-développement ni des subventions publiques à l'émergence des énergies renouvelables, mais qui appelle à une meilleure structuration des prix. Selon lui, chaque énergie doit en effet payer pour développer sa . . .

Pour profiter pleinement de l'ensemble de nos contenus, abonnez-vous.
Vous intégrerez une communauté qui redonne du sens à l'économie et vous aiderez Mediatico à assurer son indépendance éditoriale. Merci !