Chez Orange, l’économie circulaire devient l’axe central de son engagement sociétal et environnemental. L’opérateur télécom, qui a lancé son plan stratégique “Engage 2025” fin 2019, le décline désormais au travers de plusieurs axes opérationnels précis, affirme Cathy Excoffier, directrice déléguée RSE Orange France, dans cette interview vidéo recueillie par Mediatico sur le dernier Change Now Summit.

Orange a pris la décision d’être neutre carbone à horizon 2040, assure-t-elle. Voilà qui suppose d’accompagner l’explosion des usages numériques des Français, tout en maîtrisant l’empreinte environnementale d’un groupe de télécommunication national, par nature fortement émetteur d’émissions carbonées. “Nous allons donc diminuer nos impacts en C02 qui se répartissent à 50% sur le réseau télécom, à 15% sur nos bâtiment, et à 35% sur le transport de données”.

Pour réduire les émissions de CO2, déployer la fibre et déconstruire le vieux réseau en cuivre

La stratégie d’Orange se focalise donc d’abord sur l’aménagement numérique des territoires, qui représentent la plus grosse part des émissions carbone. Puis, le groupe va réaliser des travaux importants pour stocker les données dans des datacenters plus performants et pour les transporter sur des réseaux plus économes en CO2 : mieux vaut la fibre que le vieux réseau téléphonique en cuivre, qui sera déconstruit.

Enfin, le groupe s’engage en faveur de l’économie circulaire :La dernière Livebox 5 permet de diminuer la consommation de CO2 de 30% et nous travaillons par ailleurs avec des filières d’excellence en Europe à recycler les plastiques issus des filières numériques“.

25.000 téléphones recyclés, c’est un emploi solidaire créé

Quant au recyclage des vieux téléphones mobiles, c’est le dada de Cathy Excoffier : “Nous avons tous un vieux mobile au fond d’un tiroir. Or, si vous le ramenez chez Orange, il a toujours de la valeur“, assure-t-elle. En effet, si votre téléphone a encore une valeur marchande, il sera revendu sur le marché à bas prix. Dans ce cas, Orange reversera 2€ par mobile à Emmaüs International.

Sinon, votre vieux téléphone sera acheminé vers une structure spécialisée dans la déconstruction de matériels électroniques pour en récupérer les composants, contribuant à créer une filière de recyclage exemplaire sur le plan environnemental et à créer des emplois d’insertion. “25.000 téléphones recyclés, c’est un emploi solidaire créé“, affirme Cathy Excoffier. Donc rapportez votre vieux téléphone, faites un geste pour l’environnement et un geste pour la création d’emplois solidaires !

Partagez cet article